Notre histoire

Jardin

Ça commence toujours par une idée qui paraît saugrenue au départ, puis qui pose question, puis qui chemine… et qui finit par se concrétiser.

Dans notre endroit, il y a un jardin, des poules, un composteur, et même des arbres fruitiers. Depuis notre arrivée, nous avons travaillé dur pour que notre endroit devienne notre vrai chez nous, pour que notre endroit devienne ce restaurant où nous prenons plaisir à accueillir nos hôtes, le temps d’un repas ou le temps d’un déjeuner « sur le pouce » à l’Emporte Chef, notre snack gourmand à emporter.

Il faut dire que notre mode de vie est tourné vers notre ventre et notre bien-être. Nous sommes restaurateurs depuis longtemps et nous avons couplé ça avec une vision responsable de la vie (en province). Nous avons notre endroit.

L’Emporte Chef, c’est un autre de nos bébés. Dans ce lieu, nous avons tout mis en œuvre pour répondre aux demandes qui nous ont été faites. Nous préparons des petits plats pour tous ceux qui n’ont pas le temps et pour qui « manger bon » et « manger bien » reste une priorité. Nous préparons les déjeuners d’entreprise, des repas à emporter sur le pouce (des bagels, des tartes, des marmites) et tout cela à Saint-Chamond… Tout a été créé pour que les personnes autour de chez nous puissent avoir un vrai repas cuisiné sur place avec de vrais produits, frais, goûteux, gourmands Le tout dans des contenants consignés. Nous faisons même des plateaux repas responsables remplis d’attentions autour du goût et du bon. Et vite fait s’il vous plaît !

Bon, revenons à nos moutons !

Depuis longtemps, nous mangeons des falafels à la maison, et comme nous fabriquons toujours ce que nous mangeons, ça a commencé comme ça.

Cuisine - Restaurant

Au restaurant et à l’Emporte Chef, à plusieurs reprises, nous avons proposé à la carte, les falafels. À chaque fois, les retours étaient excellents, on a entendu des petites pépites qui font chaud au cœur comme : « on est parti en voyage », « ça me rappelle là-bas », « je ferme les yeux et j’y suis », « ça fait longtemps que je n’en avais pas mangé d’aussi bons », et, pour ceux qui ne sont pas des afficionados qui ne connaissent pas les vrais « c’est différent de ce qu’on a l’habitude de manger ». Et puis un jour, il nous a été demandé si on pouvait en faire pour les ramener à la maison.

Et là, on peut dire que tout a commencé 😊

Après un tour d’horizon de l’offre, ma curiosité était aiguisée et mon désir d’aller plus loin bien présent.

En début d’année, je me suis décidée à lancer le projet. Alexandre, ma moitié, n’était pas partant au début. Contrairement à moi, il ne raffole pas des falafels. Mais j’étais décidée alors il fallait y aller. Et comme nous ne faisons rien l’un sans l’autre, il m’a dit : « aller ok, on y va ! »

Ce projet portait différentes valeurs qui nous tenaient à cœur à tous les deux et pour lesquelles nous étions prêts à travailler encore une fois ensemble. C’est une recette qui a du sens et qui nous ressemble. Le falafel est un produit végétal, bio, bon. Une recette à part entière et pas uniquement une recette orientale ou un produit de substitution pour des régimes alimentaires spécifiques.

Le falafel se veut un produit bon à plusieurs niveaux. Pour le corps, pour la forme, pour l’environnement, pour la convivialité dans la valeur qu’il véhicule. Il est arrivé depuis le Moyen-Orient avec une forte valeur ajoutée autour du partage, du facile à emporter et à manger. Mais aussi et surtout, c’est pour ça qu’on aime, c’est bon gustativement parlant ! Juré, c’est grave bon ! Le falafel, ça déchire grave !

Pois chiches

Oui mais, et le savoir-faire là-dedans ?

Alors les pois chiches ? Est-ce que ça peut pousser dans notre jardin… ? Non, il n’est pas assez grand !

Nous voilà donc partis en quête d’un producteur (local) de pois chiches (bio bien sûr) qu’on a trouvé pas loin de chez nous. Oui ! Ça existe les pois chiches dans la Loire et juste à côté. On a même pu les regarder pousser. Regarde comme c’est beauuuu !

On va voir les pois chiches, on demande de leurs nouvelles régulièrement jusqu’à ce jour ou la grêle nous fait trembler… On a le souffle coupé, puis on attend quelques jours, on essaie de garder confiance et quelques jours après ça recommence et là, on tremble et pas pour rien. Il n’y aura pas de récolte cette année… Un grand coup de massue sur le projet… Mais on ne se décourage pas comme ça chez nous !

Il faut donc s’éloigner un peu de chez nous pour trouver ces fameuses légumineuses. Finalement, les pois chiches viendront d’un peu plus loin, mais de France du quart Sud Est quand même, et l’année prochaine, ils seront ligériens !

Premiers essais, premières dégustations, premiers avis. Le nom, le visuel, l’emballage, la vente… Des premières questions qui en amènent d’autres et permettent de rencontrer de nouvelles personnes qui nous aident à structurer tout ça.

Quelques mois plus tard et quelques cheveux blancs en plus, quelques heures de travail assidu, quelques incertitudes, quelques retards, quelques appréhensions, quelques victoires… Et nous voilà enfin prêts !

À vous de prendre le relais, pour la suite de l’aventure qui commence avec vous !

Et si vous les trouvez excellents, c’est parce que nous y avons mis tout notre cœur, cela les rend encore meilleurs 😉